vendredi 6 février 2015

Week-End du 7/8 Fevrier

Pour  ce Week-end

Samedi 7/02    Assemblée Générale  du Vélo Club    18 h  Salle Polyvalente   suivi de son Traditionnel   Repas   ( ne pas oublier ses couverts et quelques menues monnaies pour la tombola  )

Dimanche  8/ o2   sortie club  pour les plus courageux   rendez vous 8h 45  place de la Mairie  sortie  récupération   de la veille 

2 commentaires:

  1. Cela va être plus difficile qu'après une soirée scrabble !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Un dimanche avec le
    VéloClub Grangeois
    (1 février 2015)


    Nous partîmes à dix mais par un prompt coup de vent
    Sur une route gelée vers Marchais au-devant
    Quand nos roues sur la glace bruissaient de craquements
    Et petites glissades et voitures nous croisant
    Et les fesses serrées enfin Marchais dedans.

    Aussi vers la vallée, nous allâmes descendants
    Sur le bitume mouillé derrière Jean-Claude confiants 
    A Roinville c’est à gauche et tout droit vers Dourdan.
    Mais hélas c’est la neige qui au loin menaçant
    A la cote de Liphard les flocons voletant
    Malgré tous les passants et leurs encouragements
    Deux d’entre nous perdirent le moral en rentrant.

    Restent huit, c’est parti, vers Saint Arnoult roulant,
    Si la neige s’arrêtât, la bise froide devant
    Nous accompagnera et bien après Sonchamps
    Déjà arrêt pipi, pour premier soulagement.

    « Au Coin du Bois » la route est juste là devant
    Quand tout à coup : holà ! C’est deux ou trois manquants,
    On attend, on revient, mais où sont les absents ?
    C’est au bord du chemin les voilà s’arrêtant
    Quand l’un tient le vélo, le second regonflant
    Car Patrick à nouveau creva sa roue avant.

    Ça repart, mais « on rentre » nous dit le dirigeant
    « A dix heure et demi, il le faut, il est temps. »
    Certains ont profité, ce léger contretemps
    Pour la deuxième fois s’offrir un soulagement.

    Puis Paincourt, Clairefontaine tout juste en arrivant
    Sur la gauche, sans issue, un raidillon montant,
    Un peu de cyclocross et nous voilà soufflant
    En haut de la belle bosse, dans les bois dos au vent.

    Ensuite La Celle, Bullion, les frimas se calmant,
    On vit surgir Bonnelles, Angervilliers passant,
    Et juste avant Le Val la côte de « Tous Vents ».
    Une descente, le feu vert, des pavés, ça reprend
    Sur la  «Route des Sueurs» et ses sept, huit pour cent.
    Le plateau puis le « Tertre », arrêt évacuement,
    Troisième ou quatrième, mais qu’est-ce qu’on pisse souvent !

    Sermaise vers Mondétour, dernière dure en montant
    Il faudra bien Jean-Yves pour moquer le trainant
    En lui disant de prendre le raccourci violent.
    Mais c’est Les Granges au loin qui en se profilant
    Lancent le dernier sprint en forme d’amusement.

    Nous voici de retour soixante-trois seulement
    Au premier février, et bien soyons contents
    Rouler entre copains, toujours en s’entraidant,
    C’est déjà le bonheur … tout simplement.





    RépondreSupprimer