Voyage à Saumur (juin 2017)

Le Vélo Club à la découverte de Saumur


C’était un samedi matin, sur le parking, dans une ambiance bon enfant. En ce 3 juin plein de promesses, le VCG avec toutes ses ouailles partait à la conquête de Saumur pour un périple de trois jours pleins.

Fidèle au poste au volant de son car, Annie nous a d’abord conduits dans nos quartiers généraux  au « Domaine du golf » (club Belambra) puis, après une installation rapide et un premier repas copieux, nous avons pris la direction de Saumur sous un ciel hélas peu engageant.

Une première visite de la ville en petit train ponctuée d’une belle averse n’a pas entachée notre belle humeur pour partir ensuite à la découverte du château. Malgré la grisaille, la vue panoramique du haut des remparts était superbe.

Pleins d’enthousiasme, nous avons terminé la journée par une dégustation des vins d’Anjou avant de dîner dans un restaurant troglodyte « la table des Fouées » étonnamment aménagé puisqu’il peut notamment accueillir quelques 200 personnes sous terre.

Après une journée aussi bien remplie, restait à rejoindre Morphée au pays des rêves et reprendre des forces pour le lendemain.

Le dimanche de Pentecôte fut aussi plein de promesses. Après un copieux petit déjeuner, les vélos sont partis reconnaître la région tandis que les marcheurs découvraient les alentours de la résidence.


Après de tels efforts, pause apéritive obligée avant d’être servis comme des rois au déjeuner. Tout cela n’était pas de trop pour être en forme pour la suite des festivités…

Dans un premier temps, une visite au Musée du Champignon nous a permis de découvrir une champignonnière en activité et d’en comprendre toutes les subtilités. Outre les champignons connus de tous comme notamment le champignon de Paris, les bolets et les coprins, nous y avons rencontré des espèces incroyablement belles et surprenantes comme le pleurote rose qui ressemble à s’y méprendre à du corail.


Puis, changement d’univers avec le musée des blindés. Là, sur plus d’un hectare, répartis dans douze salles d’exposition des monstres de guerre ! Plus de 200 blindés, transport de troupes, véhicules d’artillerie originaires de 17 pays différents nous font comprendre par leur gigantisme l’évolution des blindés et leur impact dans l’histoire des conflits du 20ème siècle. Une leçon à méditer, qu’on soit fan des armes ou non.


Lundi de Pentecôte. Dernier jour du périple saumurois. Après le petit déjeuner, les vélos, fidèles à leurs habitudes sont partis se dégourdir les mollets. Les marcheurs, toujours conduits par Annie ont eu le plaisir de découvrir les environs de Saumur avec une première halte dans le village troglodyte de Turquant. Puis, après avoir marché jusqu’au point de vue surplombant la vallée pour voir la Vienne se jeter dans la Loire  nous avons flâné le long des berges de Candes-Saint-Martin avant d’en arpenter les ruelles pour admirer ensuite l’église collégiale Saint Martin.

Dernière pause apéritive, dernier repas ensemble. L’heure de refaire les bagages est arrivée trop vite ! Une ultime visite nous attendait avant de reprendre la route. Celle du parc miniature en souterrain Pierre et Lumière à Saint Florent. Un spectacle à ne pas manquer ! Plusieurs centaines de tonnes de pierre de tuffeau taillées et sculptées pour représenter églises, villes, villages et châteaux du Val de Loire, avec notamment l’abbaye de Fontevraud et un panorama de la ville de Saumur sculpté pleine roche sur près de 12 mètres de long. De véritables bijoux nés de la main d’un homme passionné, amoureux de la pierre.


C’est des images plein la tête et des étoiles plein les yeux que nous avons pris la route du retour, chacun avec une seule hâte : repartir l’an prochain vers de nouvelles aventures en si bonne compagnie !

Plus de photos ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire